Un voyage intérieur

Venus

Dieu, l'essentiel est dans les details.
Pendant que la musique envoute, nos mains croisent leurs routes,                           Ta peau douce et tendre m'invite a en apprendre les meandres,                                 Mes doigts parcour tes sillons dans le sillage de nos silences,                                  Les caresses cessent quand je realise et me confesse,                                         Mon regard se perd dans tes yeux, mon visage est balayer par tes cheveux,             Nos levres se rapprochent et un baiser nous accroche,                                     J'ouvre les yeux orientes vers les cieux, une etoile filante, un clin d'oeil de Dieu.
Que fait-on, on attend la fin du feu, comme un sublime supplice ou on se precipite dans ce precipice?