Un voyage intérieur

30/11/07 Tout les empires ont une fin

Notre mode de vie n'est qu'un confort provisoire qui defie l'histoire avec deja plus de 60 ans de paix sur le sol de France.
Quand je vois cette Asie qui se bat comme un dragon pour lever la tete apres des annees de domination blanche et cette Europe qui feignante dans l'enivrante illusion de l'industrialisation, je me dis, qu'aussi vrai que l'empire sovietique s'est ecroule aux pieds d'une Amerique arrogante mais sexy, bientot nous allons payer les credits de notre bien-etre materiel et nous reveiller en ce 21eme siecle qui ne pourra etre que sprirituel.
Chacun est libre d'accepter son destin.

29/11/07 Mise a jour de la rubrique ActuCeylan

Une journee, 2 attentats!

26/11/07 Un barbare en Asie

Alors que je repondais a une interview concernant notre victoire au championnat de lutte libre qui a eu lieu il y a 3 semaines, le journaliste me demande si j'ai l'intention de trouver une femme au Sri Lanka, un peu gene j'essaye d'echapper a la formulation d'une reponse en fesant etat du constat que j'ai vu quelques etrangeres avec des srilankais mais rarement un etranger avec une srilankaise, le journaliste me demande si je connais la raison de se desequilibre, selon lui la balance sentimentale est en faveur des hommes de Ceylan car ils seraient bien plus emotionnels et rafines que nous autres europeens. A vrai dire, passe le premier stade d'une indifference protectrice, les srilankais s'averent eprouver une sensibilite qui parfois fait fondre ma carapace, on m'a souvent signaler que ma franchise germanique avait un effet coup de poing et qu'il fallait que j'apprenne a dire les choses sans etre trop directe, voila encore un condionnement de l'Occident et de la surrenchere vulgaire.

22/11/07 Victimes des temps qui changent

Le principal moine de notre monastere vient de recevoir un nouveau téléphone portable, une offrande d'un fidele, un bijou electronique qui vaut presque 1000 Euros, qui fait TV, MP3, double caméra video, Internet, disque dur... Il m'a demandé comment il fallait s'y prendre pour appeler quelqu'un!
Betement, je me suis aussi acheté un téléphone portable qui ne fait que téléphone (25 Euros), dont vous trouverez le numero dans la rubrique Contact.
Aujourd'hui, a eu lieu l'inauguration du premier veritable hypermarché dans cette ville, 4 etages d'objets, jusqu'a present Kandy etait epargne par la douce folie consumeriste. Vive l'egoisme de marché.
Alors que l'Amerique est a bout de souffle, le soleil se leve sur cette orient qui bouge si vite, je pers mes reperes a mesure que le temps s'accelere.

20/11/07 Extrait video du championnat de lutte a telecharger

Voici quelques secondes d'un combat de qualification pour le championnat de lutte libre qui a eu lieu il y a 2 semaines, je suis en train de placer une technique qui s'apelle Nelson, mais heuresement mon advesaire ne se laisse pas faire.

20/11/07 Expression directe

Certaines situations semblent completement surealiste, ce matin je marchais dans une ruelle de Kandy, lorsque une femme d'une trentaine d'annee me bouscule, je regarde en arriere et ne fais plus attention a ce qui se passe devant moi, ma chemise s'accroche a l'etalage d'un marchant et se dechire dans mon dos, elle en profite pour engager la discussion par l'habituelle "Tu viens de quel pays?" puis sans beaucoup de transition dans un anglais hesitant "On va a l'hotel?", naivement je pensais que c'etait encore un rabattage pour un hotel de la ville, je lui repond que je ne suis pas un touriste et que ca ne m'interresse pas, elle me prend la main et repete "On va a l'hotel?", je reste stoique et elle precise son offre "On y fera ce que tu veux...", je lui dit que je n'ai pas le temps et malgres mon desinteret apparant elle dechire une page de son agenda et y ecrit son numero de telephone, "appelle moi rapidement", juste apres avoir pris ce morceau de papier je m'eclipse dans les meandres des bazards, me fofillant entre les etalages d'epices et de tissus, essayant de disparaitre du regard de cette predatrice (peut etre une prostituee?). Je ne sais pas si du simple bon sens ou quelques mois d'habitudes monastiques qui font que je reveti mon armure a chaque possibilite d'aventure.

16/11/07 Le milieu du juste

Le juste milieu ce n'est pas juste une definition juste, aussi loin que l'on defini l'infini, on ajuste le milieu a mille lieux du juste milieu et plus on croit savoir, plus s'acrroit l'humaine erreur, a croire que l'imperiale impartiale verite est incroyable.
Des fideles m'ont offert une robe de moine, est-ce le signe d'un grade que l'on porte comme une insigne apres une ordinaire ordination. L'habit, l'habitude vestimentaire au couleur du monastere, c'est peut etre juste un deguisement qui ment. Le moine est un humain qui vit au solstice de la solitude, un soliste qui jou en silence une melodie d'amour sans partenaire, ni para-tonerre aux foudres des passions.
Moine : vient du grecque "mono" qui signifie seul.

13/11/07 D'un extreme a l'autre

Un moine sri lankais, etudiant dans notre universite vient de se suicider, cette nouvelle ouvre un debat sur les limittes de la rigueur ascetique. Selon les affirmations d'un moine Coreen, un autre moine etudiant de notre universite aurait accepte l'offre d'un producteur indien d'etre l'un des acteurs d'un film pornographique, le delire creatif des scenaristes irait jusqu'a utiliser de vrais moines pour des scenes X plutot que d'habiller un professionel de la profession d'un deguisement safran. La nouvelle est parvenue jusqu'a notre monastere et le chef incubent s'est souvenu d'une experience qu'il a eu il y a de cela une annee, il avait surpris un de ses disciples moines en train de copuler avec une etudiante. A croire que les passions et deppressions n'epargnent pas les humains qui se cachent sous leurs robes de moines.

09/11/07 Video d'un combat de lutte a telecharger

09/11/07 Mise a jour de l'album photo Etudiant pour 1 an

08/11/07 Victoire colective

C'est toujours amusant de constater le decallage entre la realite et l'idee que l'on peut se faire d'une situation avant qu'elle n'apparaisse, lorsque je pensais a la categorie super lourd (96-125Kgs)  j'imaginais des gros nounours innofencifs, lors de la pesee, je constate que les gros lutteurs poilus n'ont rien a voir avec des peluches, ce sont des predateurs et je suis le plus leger du gibier. Un de nos compagons a bu 4 litres d'eau et a mange tout ce qu'il a pu avant de passer sur la balance, 10 metres plus tard, il vomira sur le passage qui a marque sa presence.
Avant d'entrer dans l'arene, l'entraineur a tenu a nous rappeler les valeurs qui font que nous sommes la ou nous sommes, je m'en souviens comme ceci: "Aujourd'hui, vous n'existez plus en tant qu'individu, aujourd'hui vous vous battez pour une equipe et l'equipe est derriere vous, quand vous gagnez c'est l'equipe qui gagne, quand vous vous couchez c'est l'equipe qui se couche, votre responsabilite est grande, pensez a vos freres avec qui vous vous etes entraine, n'oubliez jamais les moments que nous avons passe ensemble, je vous ais choisi chacun de vous parce que je sais qu'avec cette equipe nous allons gagner, bonne chance a notre famille qui est reuni aujourd'hui", son discour c'etait termine par un cri d'encouragement et une acolade fraternel, j'en avais presque la larme a l'oeil.
Me voila en demi finale, jusqu'a present je n'avais pas rencontre de difficulte sur le tapis, l'ostilite venait de certains spectateurs qui scandaient des propos qui ressemblait a du racisme en raison de ma couleur de peau et sifflaient chaque fois que je prennais l'avantage. L'arbitre m'appelle et je m'avance vers le centre du tapis de lutte, mon adversaire me rejoin et a peine le debut du combat a ete sonne qu'il fonce sur moi pour me pousser hors du tapis, mon entraineur me fait signe de revenir rapidement vers le centre, c'est deja trop tard puisqu'il profite de cette breve inattention pour ecraser ses 110 kgs sur ma poitrine et me bloquer au sol, l'arbitre compte jusqu'a 5 sans avoir la possibilite de me degager de la masse qui me cloue au sol, le publique semblait ravis. Ce fut un combat qui s'est deroule extremement rapidement, sans aucune technique, ni la possibilte de tenter une contre attaque, mais une simple imobilisation de plus 5 secondes signifie que le combat est perdu. Je reviens vers l'entraineur, je me sentais mal de ne pas avoir la possibilite d'offrir l'or a mon equipe, l'entraineur me rappelle qu'il m'est encore posible de decrocher le bronze et m'invite a prendre l'air pour me changer les idees, soudain il se passe la plus belle magie qu'il existe dans l'esprit sportif, mon adversaire vient s'excuser d'avoir gagne sans aucun beau geste et m'explique l'importance d'une victoire a domicile pour lui, j'avais deja oublie ma defaite, je le prend dans mes bras et lui apprend que je ferais parti de ses suppoters pour la finale, c'est a ce moment la qui s'ecroule au sol et se secoue de spasme, il gemit et ses muscles se contractairent de maniere anarchique, je tente un massage et d'autres essayent de le detendre, apres quelques minutes il se releve en boitant et rejoin son equipe, je n'ai aucune idee de ce qui vient de se passer, une heure plus tard il gagnera le championnat juste avant de s'ecrouler a nouveau au sol.
Le combat pour la medaille de bronze a ete inoubliable, dans un geste de panique mon adversaire commence le combat par m'envoyer son poing droit sur mon visage, l'arbitre siffle la faute mais ne la sanctionne pas, par la suite alors que mon adversaire etait au sol et que je n'etais qu'a un point de la victoire, je l'aide a se relever, le publique eclate de rire et les juges me demande ce que je suis en train de faire, j'avais simplement envie de terminer en beaute et d'offrir une seconde chance a mon partenaire.
Notre equipe est victorieuse avec 4 medaille d'or, 1 d'argent et un peu de bronze que j'ai ramene de la bas, seul un de nos compagnons n'a pas eu de chance mais comme l'entraineur la dit "le collectif est plus important que l'individuel".

05/11/07 Le grand tournoi

Demain matin, avec mes compagnons, nous partons pour Colombo pour ce championnat que nous preparons depuis plus d'un mois. Peut importe l'issue de ce tournoi, je suis fier d'avoir appartenu a cette equipe, une famille de 7 lutteurs qui representera l'universite dans la diversite des 7 categories de poids au championnat, nous devrons chacun affronter les 7 representants des 7 autres universites du Sri Lanka. Chacun de mes compagnons honorent l'ensemble de l'equipe avec sa specialite et sa technique et tous ont une singularite qui fait que je les admire. Cela fait 5 jours que je ne suis pas alle a l'entrainement, je prefere garder mes forces pour le moment venu, le 07/11/07 entre 7 heures et 16 heures. Par chance, j'ai perdu mon dernier combat de preparation en affrontant l'entraineur d'une autre equipe, cette defaite m'a apporte de precieux elements de reflexion car a la fin du combat le vieu renard qui venait de battre un jeune loup lui a offert son conseil "ta puissance et ton equilibre n'ont pas suffit, apprend a ressentir l'autre...". Que veut dire "ressentir l'autre"? c'etait la clee qui a fait qu'il avait gagne, il sentait ce que j'allais faire, c'est pour cela qu'il a evite chacune de mes attaques. Une fois de plus c'est a un moine a qui je dois les explications necessaires, au detours d'une conversations qui commence par les bienfaits du sport pour l'esprit et qui se suit par une question "Pratiques-tu la meditation?" Je repond de maniere affirmative, il continu par "Et concretement, qu'est-ce que la meditation t'apporte?" Mon esprit devient plus claire, les couleurs deviennent plus lumineuses, les pensees prennent moins d'importance et il devient possible de decrocher d'une emotion pendant une emotion. Il reflechit a la definition que je viens de lui donner et ajoute "la meditation est aussi un outil pour etre plus sensible a ce et a ceux qui nous entourent". La morale de cette precieuse defaite avait pour finalite de me ramener a ce que l'entrainement de ces derniers temps m'avait eloigne: la pratique meditative.

02/11/07 L'enseignement de la maitresse

2 personnes qui s'attirent comme des aimants, aimant decemment ne pas se considerer comme des amants. Decidement la vie est faite d'envie et de tant de temptation qui peuvent aller jusqu'a des niveaux passionnels irrationnels. J'ai attendu la revelation d'un ami moine de Malaisie pour me detacher de cette emotion "Au cas ou tu aurais la bonne idee de tomber amoureux d'elle, sache qu'elle a deja quelqu'un dans sa vie", j'etais decu, pourquoi n'a t'elle jamais mentionnee un detail de cette importance? C'est ainsi, c'est un signe, comme si le destin montrait les traits d'un autre chemin que l'attrait que l'on a pour quelqu'un, la seule de ses remarques qui laisse a deviner cette oublie "j'etudie le sacre, mais je suis profondement profane". Je suis dans un couloir de ces impersonnels couloirs de l'universite, le meme ou je croise la maitresse, quand la discussion avec ce moine se poursuit sur "la puissance du desir", une magnifique femme d'une trentaine d'annee qui assume avec elegance sa maturite passe sans nous accorder d'importance, mon regard la suit comme une ombre et je comprend que le moine est conscient de ma vulnerabilite a cette instant, il se tait comme pour mieux me faire prendre acte des paradoxes dans lesquels je vie, je brise le silence par "la theorie ca fait longtemps que je l'ai compris, mais tu vois bien que la pratique me ramene toujours au meme endroit", une phrase pour meubler un silence tranchant, comme s'il etait besoin de qualifier mes illusions.
Dans la vie d'un voyageur, certains jours se suivent au milieu de mois qui se perdent au fil d'une annee, parfois avec le sentiment que plus rien n'avance, que toutes les decouvertes ont laissees place a de nouvelles habitudes et que chaque victoire n'a ete qu'une satisfaction provisoire. Bizarement, c'est quand on perd espoir que la providence fait jaillir une lumiere au milieu d'un tableau noir, comme si nos ilusions avait un sens cache, la comedie de la vie n'aurait pas de sens s'il suffisait de pas reproduire une meme ereur plusieurs fois, la finalite n'est que de comprendre que nous ne sommes pas separe du monde qui nous entoure et qu'inconsciemment nous produisons toutes les raisons de nos joies et de nos peines.

Suite : Archives d'Octobre