Un voyage intérieur

27/02/08 Le milieu du conflit

Kandy (Sri Lanka) - Si l'erreur est humaine, l'erreur se répète souvent, une guerre necessaire puis une paix que l'on redecouvre, les livres d'histoire imprimeront le point de vue d'une nation toujours en concluant que les perdants sont les méchants.
Depuis 2 jours notre université est fermée jusqu'a nouvel ordre en raison d'une altercation entre les etudiants de la faculté de science et ceux de la faculté d'art, une centaine de garçons armés de bouteilles et de batons, la police les a séparé et personne ne sait vraiment comment tout a commencé, il est facile de faire un parrallèle avec cette guerre civile qui pourri ce pays et pourtant les gents de Ceylan n'ont rien de violent.
Aussi vrai que les revolutions ne durent jamais et que les victoires ne sont que provisoire, si le conflit a un aspect créateur, c'est juste parce qu'après avoir tout détruit, il n'est d'autre choix que de reconstruire. Je crois que le conflit est une bien triste manière de montrer au monde que l'on est pas bien en soi-meme, que l'on est pas bien avec soi-meme, et on projète sur l'autre ce que l'on ne supporte pas chez soi.
Ils peuvent effacer le monde avec leurs bombes, personne ne peut détruire le parcourt d'un voyageur de l'intèrieur.

24/02/08 Le silence en retour

Kandy (Sri Lanka) - Qu'il est bon de revenir a la quietude du monastere, la pratique meditative est plus facile et les silences sont plus paisibles quand on revient du bruit de son esprit, comme s'il fallait faire des ecarts pour comprendre la juste voie a prendre. Pendant ce detour, j'ai constate le retour au calme apparant de Ceylan, les mesures de securite prisent apres les multiples attentats de la semaine derniere semblent porter leurs fruits, des militaires fouillent les trains, les bus, les baguages et les passagers, avec moins de desinvolture qu'a l'habitude, des bombes ont ete trouve, des trains n'ont pas circule, mais c'est une preuve que les services de securite deviennent un peut plus efficace. Toujours ces grands ecarts entre le monde interieur et celui de l'exterieur, c'est quand les bombes se taisent que je me tourne vers les artifices et les explosions des passions.

23/02/08 Mise a jour de l'album de Ceylan

22/02/08 Publication d'un article dans les DNA (Dernieres Nouvelles d'Alsace)

Nouvelles de l'apprenti sage
Il y un an et demi, Jonathan quittait l'Alsace en quête du monde et des autres. On a suivi régulièrement dans la page Oxy'jeunes les aventures de Jon, entamées en Inde et qui se poursuivent au Sri Lanka (voir Oxy'jeunes du 22/6/07). Il livre ici le dernier témoignage de son « voyage intérieur».
Jon a passé les fêtes en Thaïlande et s'est arrêté dans un monastère qui héberge une dizaine de tigres. « Les moines bouddhistes assurent qu'il est possible de transformer ces redoutables prédateurs en gentils minous », relève l'Alsacien. (Document remis)
« Ici, tout va presque très bien, je suis rentré de Thaïlande il y a un mois, j'y ai passé Noël et nouvel an. Retour au Sri Lanka, au monastère où je vis depuis six mois. Ce n'est pas toujours évident de vivre comme un moine, surtout quand on a connu les plaisirs charnels et que cela occupe encore une bonne partie de mon esprit d'homme. Ici, beaucoup deviennent moines avant d'avoir connu une femme, c'est peut-être plus facile.
Les études (master en philosophie bouddhiste) deviennent de plus en plus intéressantes à mesure que je m'immerge dans la complexité de cette grande spiritualité d'Orient. Au passage, je découvre que le meilleur moyen de comprendre sa religion, c'est de découvrir d'autres religions, que le meilleur moyen de comprendre sa culture, c'est de s'ouvrir à d'autres cultures et que le meilleur moyen de parler sa langue maternelle, c'est d'apprendre d'autres langues.
Dans le ciel bleu du Sri Lanka, il y a les nuages noirs de la politique, car depuis le 16 janvier, le pays est officiellement sorti du cessez-le-feu avec les rebelles séparatistes tamouls. En pratique, ça ne change pas grand chose puisque les deux partis (gouvernement et rebelles) ne respectaient plus cet accord depuis 2005. Mais il semble que la situation va en s'empirant ; le climat était particulièrement tendu début février pour le 60e anniversaire de l'indépendance du Sri Lanka, ancienne colonie britannique. Durant les trois jours qui ont précédé l'anniversaire de l'indépendance, quatre attentats ont fait environ 50 morts et 200 blessés, touchant exclusivement des civils. Alors que les attentats quotidiens visent en général des convois de l'armée.
Malgré la guerre, les gens de cette île gardent leur sourire et leur hospitalité légendaire. Je n'arrive pas à comprendre comment la population dépasse les limites des tragédies de la guerre, c'est une question à laquelle je n'ai pas encore de réponse définitive. Peut-être faut-il y répondre avec son coeur, cela doit sûrement aussi faire partie du parcours de l'apprenti sage. Je pense rentrer fin avril ou en mai, mais comme d'hab', rien n'est sûr.»

19/02/08 Tiers ecart

Negombo (Sri-Lanka) - Apres quelques jours sur une plage du Sud, a accompagne un ami qui a vecu ses derniers moments sur l'ile de Ceylan et a vivre dans une insouciance profane, tout ca pour se reconvaincre de l'utilite de se mettre parfoit a l'ecart des poisons et des passions. Encore plus qu'a l'habitude, ces derniers temps ont ete marque par le role du desir sur le parcourt spirituel, et comme si je me sentais epargne par des emotions qui rendent les humains fous, jusqu'a peu, j'avais l'impression d'etre mieux moine que le moine, je constatais le desir des autres pour mieux oublier le mien, une simple projection sur le monde exterieur. Loin du monastere, dans un ecart sans rampart, il y a eu une soiree au parfum de vacance, rien de grave quand on repense aux consequences, dans la legerete d'un moment ou je ne reflechissais plus, je lui ai fait un signe de la tete, une inviation a sortir, a decouvrir cette plage que l'on connaissait deja, pour alle s'oublier dans un instant. Elle joue son role en va et vient, un mouvement lent et patient, la mer brasse pour me montrer que mon desir ne reste pas a maree basse pendant que je l'embrasse, aujourd'hui la plage a oublie notre trace, mais dans mon esprit j'ai encore du sable dans la bouche et le sel a asseche mes mots.

13/02/08 Les dessous de la robe

Kandy (Sri Lanka) - A la veille de la Saint Valentin, que des etudiants vivent des tragedies sentimentales au parfum de serie B, rien de plus normal, le probleme est que ma classe n'est compose que de 3 laics (dont je fait parti), tout les autres ayant fait voeux de chastete. L'histoire a commence il y a quelques mois, lorsqu'un de nos camarrades moines a commence par envoye des messages pas SMS a une des nonnes de notre classe, il serait venu chez elle en pretextant "etre passe par la" et a clarifie ses intentions par "la pratique meditative devient impossible quand je pense a toi", apres avoir refuse les avances de ce moine, la nonne pensait retrouve une vie vierge des tracas et fracas passionnels, mais voila que le moine n'a pas supporte le refus de celle qu'il convoitait, il a retourne la situation en pretextant qu'il etait victime du harcellement de la nonne, en raison d'une position hierarchique qui lui ai favorable (nombre d'annee d'ordination), certain ont pris partis pour lui, la rumeur va jusqu'a accuser la nonne d'avoir deja eu une relation avec moi avant de convoiter ce moine. Cette histoire n'est pas qu'un melodrame ridicule, cela demontre aussi que le moine est quelqu'un de terriblement humain, presque trop.

12/02/08 Mise a jour de la rubrique ActuCeylan

10/02/08 Mise a jour de l'album Etudiant pour 1 an

Kandy (Sri Lanka) - Etre étudiant au Sri lanka suppose de se mètre a niveau sur la notion de hierarchie dans ce pays, la relation prof/élève est codifié par un respect patriarcal du professeur. Malgrès cette rigidité institutionnelle, les échanges entre les étudiants et le corps enseignant sont détendu et ouvert.
Hier, l'ensemble de notre département d'étude à été convié a un dejeuner chez notre professeur de soteriologie (l'étude d'une voie de libération d'un état ou d'une condition non désirée), avant le repas des moines offrent leurs bénédictions et reconduisent le même rituel après le repas, les laics écoutent les sermons des moines avec un silence patient, en suite vient le temps pour les laics de restaurer.
Je ne comprend pas l'utilité de la majorité des rituels, peut être parfoit la seule explication d'une tradition est que "on a toujours fait comme ca", mais ce serait dommage de perdre le charme et l'indentité d'une culture sous le rouleau compresseur et simplificateur de la mondialisation.

05/02/08 Situation explosive

Kandy (Sri Lanka) - Hier avait lieu la célébration du soixantième anniversaire de l'indépendance du Sri Lanka (ancienne colonie britanique), une fête sans feux d'artifices car la population avait peur d'être victimes d'une des explosions qui ont secoués le pays ces 3 derniers jours, 1 explosions dans un bus au départ de Kandy (12 morts et 20 blessés), 1 attentat suicide dans la gare centrale de Colombo (20 morts et 110 blessés), 1 grenade qui a explosé dans un zoo de Colombo (15 blessés) et 1 explosions dans un bus de l'équipe de baseball d'un collège de Colombo (13 morts et 20 blessés). Le point commun entre tout ces attentats est qu'ils portent atteinte aux civiles exclusivement, jusqu'à présent les attentats avaient lieu dans les zones tribales et généralement visant des convoits militaires, depuis le retrait du cessez-le-feu du Sri Lanka, la situation est visiblement plus tendu, pendant la fête nationale c'est la population qui trinque.

03/02/08 Eternel retour

Kandy (Sri Lanka) - Alors que quelques heures auparavant je repensais au monastere dans lequel j'ai passe les premiers mois de ce sejour au Sri Lanka, aujourd'hui j'ai revu le venerable qui m'a acceuillit a cette epoque, presque un an apres l'avoir rencontre et plus de 6 mois apres avoir quitte cet endroit (1terre Juillet 2007). Il m'a propose avec une insistance derangeante de revenir dans son monastere, mais je crois que revenir sur un choix et pire que de ne pas prendre de decision.

02/02/08 Mise a jour de la rubrique ActuCeylan

Cet attentat a eu lieu tout pres de chez moi, il ne faut pas etre au mauvais endroit au mauvais moment dans les prochains temps.

01/02/08 Desir d'etoiles

Kandy (Sri Lanka) - Cette année universitaire est bien plus qu'une boullimie intellectuelle, c'est aussi l'experience qui en essence est de découvrir ses limittes aux travers d'autres cultures et d'autres rites, une voie pour comprendre ce que notre éspèce a en elle d'universelle, notre desir charnelle et celui de nos parents, abouti, qui fait que nous sommes ici. Il y a des jours comme aujourd'hui où la vie respire un parfum de poésie, je suis allongé dans l'herbe aux milieu d'étoiles qui s'offrent en orgie dans l'infini, un spéctacle dans un ciel sans nuages et sans obstacles, le desir ici est presque une nostalgie, je repense satisfait a mon ami, un moine chinois, j'ai découvert qu'il est amoureux d'une amie japonaise, si je sourrit ce n'est pas de l'ironie (1terre 10/10/07), mon ami risque de vivre la plus belle histoire d'amour, celle qui n'aboutira jamais, celle qui ne se terminera jamais en haine et celle qui apprend a offrir sans attendre en retour. Depuis que mon ami chinois est atteind du syndrome commun de l'amour, il use de toute les formes de detours, il rivalise de creativite pour etre nez a nez avec cette amie japonaise qui ne sait pas trop comment repondre aux subtiles alusions de mon compagnion d'etude, il vient de nous acheter des places de concerts au motif d'etre tous reunis en une sortie entre amis. Nous discutons de plus en plus souvent de ses choix monastiques, et parfois il a besoin de se rappeller les motivations de son ordination. Si j'ai le sourire c'est aussi parce que depuis aujourd'hui je ne suis plus le seul blanc errant hors des rangs, des etudiants americains viennent de nous rejoindres dans notre departement d'etude, ils attirent les regards des jeunes srilankaises, je n'ai plus une exclusivite identitaire, c'est la chance de ne plus me laisser me deformer par ce miroir ephemere, car le temps aura forcement raison de nos passions, la vieillesse est toujours plus difficile pour ceux qui durant leurs batailles contre les annees ont perdus leurs plus beaux attributs. Et ces etoiles eternelles et belles, qui veillent comme des sentinelles, me rapellent qu'elles seront la encore apres ma mort, quelque soit mon sort.

Suite : Archive de Janvier