Un voyage intérieur

20/07/09 Hiver Australe

Melbourne (Australie) - Si ma plume se fait discrète c'est que mon travail me coupe les ailes, j'ai à peine démissionné que déjà j'ai retrouvé un job tant le marché de l'emploi est instantané dans ce pays, j'ai réussit a meublé mon salaire en vendant des armoires armées de tiroirs, ce n'est pas mon travail qui me tue, c'est mon inspiration qui s'épuise, ce silence résonne comme un reformatage au monde de l'argent, celui qui fait que l'on peut se payer ses rêves ou louer une place au paradis jusqu'au prochain atterrissage.
L'Australie c'est un continent qui attire et absorbe les égoïsmes de tout ceux qui sont parti de chez eux, il est facile de s'installer ici parce que l'on ne reçois rien qui proviendrait d'un Etat providence et on nous demande peu de justification car personne ne fait justice à notre place.
Mon patron est chinois et il ne connait pas de repos dans un travail acharné, les occidentaux réfléchissent trop pendant que les chinois copient nos imaginations, aucune innovation juste un travail rapide et pas chère qui correspond pleinement a la mode du low cost, ce monde va si vite que peu d'entre eux se posent la question des raisons de notre crise, et parce qu'ils ne voient pas la crise, la crise ne les touchent pas, serait-ce aussi simple que ça?
Et la finance globale du globe ne se relève pas, on dirait que notre planète ne tourne que pour ceux qui ont les pieds sur terre, il est bientôt temps de se cultiver plus loin que les jardin de nos balcons, trouver les graines d'un avenir car la nature est notre seul future.
J'ai compris que pour comprendre la crise, il n'y a qu'à se regarder dans le miroir d'une autre culture pour y voir des monstres consuméristes qui avalent tout ce qui brillent et qui recrache des montagnes de déchets, tout ça au rythme des aléas d'un bonheur basé sur ce que l'on possède ou que l'on rêve de posséder, une idéologie aussi belle que le communisme avant son effondrement, une illusion appelée "société de consommation".

Suite: Archive de Juin