Un voyage intérieur

30/11/09 Départ prévu pour l'Europe

Kuala Lumpur (Malaisie) - Quand la nuit tombe sur Kuala Lumpur la cité perd son sage visage, propreté et prospérité se transforment en marché noir dans les ruelles sombres, on peut tout acheter et tout vendre sans se faire prendre, l'argent s'échange à des taux qu'aucune banque ne peut suivre, la prostitution s'étale en étalage et tout devient possible à condition d'y mettre le prix. Cette facette de l'Asie c'est le revers du bonheur de l'occident, les produits chinois nous ont inondé jusqu'à aujourd'hui nous étouffer car pendant que l'occident s'est assagie, nous avons exporté nos démons sans nous poser la question d'où et comment vient ce que nous achetons.

27/11/09 Réouverture de l'album de la Malaisie

Kuala Lumpur (Malaisie) - J'avais besoin de revenir à cette ville moderne qui fait le pont entre l'orient et l'occident et entre l'islam et la modernité, après un séjour retour au Sri Lanka où j'ai été traité comme à l'habitude comme un étranger permanent, en bien et en mal, il est bon de revenir à l'indifférence de notre monde globalisé, un endroit où l'on se croise dans la rue sans s'apercevoir, une société de consommation où l'on achète pour exister et pour se faire faire la cour par des vendeurs aux sourires coupants, c'est bientôt Noël que je vais passer en France, le voyage m'a emmené si loin que je n'ai plus de pays, je suis heureux dans le vide ascéptisé d'un corridor d'aéroport, le sentiment d'un doux flottement entre deux fuseaux horaires, entre deux cultures ou deux civilisations.

26/11/09 Départ pour la Malaisie

21/11/09 Vidéo d'un génie du commerce Srilankais à télécharger

Colombo (Sri Lanka) - Sur cette vidéo vous verrez un homme qui est un modèle en matière de commerce... Il vend des poids-chiches frits en sachet de 100grammes, il vend 1 sachet toute les 5 secondes, à 0,20€ le sachet il fait un chiffre d'affaire de 240€ par heure au Sri Lanka!
Le cout de revient de 100 grammes de poids chiches est inférieur à 30% de son chiffre d'affaire, il paye son unique salarié environ 100€ par mois et son stand ne lui coute rien puisqu'il opère dans la rue. Il ne travaille en général que 4 heures par jours à un rythme impossible à suivre pour le commun des mortels mais son entreprise lui rapporte environ 600€ net par jour dans un pays où le salaire minimum est de 60€ par mois. Sa popularité fait que les clients font la queue pendant une demi heure pour seulement 100 grammes de poids-chiches frits!

18/11/09 Amour de voyage

Kandy (Sri Lanka) - Il est des histoires d'amour entre les voyageurs et certain pays, entre voyageurs de différents pays, et il est des amours qui transcendent les cultures jusqu'à nous mettre au pied d'un miroir dans le regard de qui l'on aime dans ce pays.
Ces pluies de mousson on noyé mon inspiration, je devrais finir ma thèse plutôt que de me laissé aller à d'autres distractions, l'eau qui couvre les routes ressemble à des rivières qui s'improvisent dans les rues de cette ville, pendant que ma feuille est sèche de toute encre qui viendrait compléter les pages de la conclusion de ce voyage, j'hésite entre amour et raison, je nage dans le travaille de plume et la passion qui brule les ailes ne s'éteint pas sous ces trompes d'eau, il est déjà un an que je travaille à cette thèse, le heures de silences au pied de page me rende coupable de ne pas couper tout les plaisirs pour finir ce qui doit être fait.

13/11/09 Temps qui changent

Kandy (Sri Lanka) - Je reviens d'une exploration surprenante au bord de la plage la plus proche de Colombo, alors que la plupart des filles continuent de se baigner en Saree ou tout habillé pour ne pas provoquer les regards de garçons, un peu plus tard dans la soirée j'ai vu au milieu d'un bar sans aucun étranger une Srilankaise se déshabiller, un striptease qui déshabille les différences entre nos deux cultures, entre l'occident qui ne connait presque plus de limites dans les moeurs et l'orient qui se découvre de nouvelle liberté.
Aujourd'hui le président de Birmanie va rendre visite au temple dans lequel je loge depuis mon arrivé au Sri Lanka mais j'ai décidé de boycotté un moment aussi formel qu'ennuyeux et hypocrite, la politique devrait toujours se tenir éloigner de la religion peut importe nos convictions.

05/11/09 Réouverture de l'album du Sri Lanka

Kandy (Sri Lanka) - Toujours des coïncidences divines qui jalonnent les parcourts des voyageurs que nous sommes, on se croisent au carrefour d'un monde trop petit pour les kilomètres que nous faisons. J'ai rencontré un ami suisse qui est arrivé exactement le même jour que moi à Kandy, un écrivain qui écrit son roman à partir des hasards qui l'inspirent dans ce pays. On se découvre dans le regards des cultures que nous traversons mais on se retrouve dans les rencontres des gents qui nous ressemble. Chaque pays visité est une perle de plus au collier d'une expérience qui nous ramène à qui nous sommes, en somme, nous ne sommes rien de plus que ce que nous expérimentons.

Suite : Archives d'Octobre