Un voyage intérieur

31/03/2010 Réouverture de l'album de Singapour

Singapour - J'ai rejoint un ami écrivain, qui trace son chemin à la même encre que le voyageur que j'essaye d'être.
Singapour a encore grandit en hauteur depuis la dernière fois que j'ai foulé les pavés de cette cité, des casinos ont poussé sur des
polders pendant que la crise continue de noyer le reste du monde. La bière y est cher pour en limiter l'absorption, mais les soirées
sont pleine et les chinois boivent en chantant dans des Karaokés, un monde de fou entre tout, entre les cultures et entre les
continents, une tour de Babel, une passerelle entre parallèles d'orient et d'occident.
Demain je repartirais en Malaisie, borné à retourner dans la jungle de Bornéo, le voyage intérieur tel un vent en poupe qui ira au bout
du souffle, à l'expiration d'une inspiration.

28/03/2010 Départ pour Singapour

28/03/2010 Mise à jour des photos de l'Australie

Darwin (Territoire du Nord de l'Australie) - 3 jours que j'ai quitté mon travail et déjà très loin dans le décalage, beaucoup de bière pas cher au bord d'une piscine avec des amis, des soirées éléctro et des journées à feignanter dans l'évolution de Darwin, une ville au temps tropical, chaude et humide plus que tout le reste de l'Australie, des crocodiles et des reptiles de toute sortes qui font la réputation des territoires du Nord, je suis en train de passer l'une des meilleures période de ma vie, on est loin du monastère mais j'ai l'impression d'avoir besoin d'un peu de folie pour trouver la sagesse.

25/03/2010 Départ pour Darwin

07/03/2010 Mise à jour de l'album de l'Australie

Melbourne (Victoria, Australie) - Retour à la routine du travail qui paie le voyage, pour quelque Dollars et quelque temps seulement, heureusement, à souffrir pour ouvrir les portes d'un prochain horizon.

01/03/2010 Retour à Melbourne

Après 15kms de marche je me suis fait arrêter par les rangers du parc national avec un ticket retour au point de départ parce que je ne m'étaits pas inscrit sur une liste d'attente, un ticket d'entrée trop cher pour un parcourt pas préparé, un sac à dos d'ado avec deux Tshirt sans Manches pour des nuits sous le zéro, j'aurais été mal noté à un concourt de circonstance s'il avait neigé comme ça arrive souvent en Tasmanie.
Si j'avais sauté tout les obstacle, j'aurais été taclé par ma témérité et n'aurais pas mérité d'être sauvé.
Un signe qui m'a guidé sur le chemin des coïncidences, a peine revenu à Hobart que déjà les dieux se sont moqué des hasards, dans le bazar d'un moment à discuté avec d'autres voyageurs, elle est passée et aurait pu ne pas s'arrêter, elle s'est assis à mes cotés sans que je ne la reconnaisse et nous avons échanger sur nos parcourt dont l'Inde qui restera le voyage le plus profond, le plus intérieur de tout les ailleurs, elle m'a parlé de Bollywood toujours sans que je fasse le lien entre ma vie et un mauvais scénario, quand elle a dit "j'ai rencontré un Français qui te ressemble", nous avons partagé le silence réflexion qui précède une exclamation, comment pouvons nous nous retrouver aussi loin après 3 ans, elle habite Melbourne maintenant et après avoir revu et relu les pages d'archives qui coulent à l'encre de mes pas dans cette terre, j'ai redécouvert ce que j'avais écrit le 04/04/07, avoir rencontré une partenaire de jeu à l'écran après 3 ans ça laisse des traces dans le sol d'1terre.

Suite : Archives de Février